L’hippothérapie est une démarche thérapeutique impliquant le cheval. En France on utilise l’appellation équi-thérapie, ou encore dans les pays anglosaxons il y a des variantes telles Equin-Assisted Learning/Therapy, Education, Activities décrits par des abbréviations EAL, EAT, EAE, EAA etc. correspondant aux différentes modalités d’interventions. 

La pratique sur le terrain varie en effet selon le type d’handicap ou de difficulté, la demande des bénéficiaires, l’orientation professionnelle complémentaire ou la spécialisation du Praticien et l’idée personnelle que le Praticien se fait de la thérapie et de la manière dont le cheval est partie prenante de cette démarche. Sous la même appellation sont proposés donc diverses approches pouvant être regroupées selon quatre modalités:

  • une approche relationnelle et sensorielle,

  • de l’équitation adaptée,

  • de la rééducation par le cheval et l’équitation 

  •  la thérapie avec le cheval.

    (Ref. Association Anthe Anthesis)

Cependant toutes les approches partagent la même philosophie:

  • la mise en jeu du cheval, comme partenaire thérapeutique, et la triangulation: Bénéficiare + Cheval + Thérapeute où chacun des trois acteurs prend part à la relation, peut être moteur de la thérapie à un moment ou à un autre. 

  • la vision du cheval, qui par son animalité offre un large panel de stimulations sensorielles et émotionnelles, et qui est aussi un interlocuteur à part entière répondant de manière authentique et sans jugement aux interactions de la personne, reflétant la part invisible du mental et les émotions cachées 

  • la démarche expérientielle : cette expérience relationnelle peut être un contexte favorable pour permettre à la personne de prendre mieux conscience de son corps, de ses émotions ou de ses comportements. Par le jeu des interactions possibles avec l'animal et le thérapeute, la personne peut améliorer l'accès à ses propres ressources et développer de nouvelles stratégies personnelles.

  • l​'approche centrée sur la personne : un accompagnement non directive qui permet à la personne de prendre sa part de responsabilité dans la démarche thérapeutique. Au service du cheminement de la personne, le thérapeute développe des attitudes d'empathie, de congruence (authenticité) et d'accueil inconditionnel.(Ref. Ferme Equestre LNN)

 

le champ des bénéficiaires de l'hippothérapie est très large : toute personne en difficulté, en souffrance ou en recherche d'épanouissement peut profiter d'une rencontre accompagnée par le cheval qu'il soit enfant ou adulte, qu'il vienne via une institution ou à titre personnel.

© 2020 by Adrienne Lotos. Proudly created with Wix.com